L’homo oeconomicus

L’homo œconomicus est une conception abstraite de l’être humain, utilisée en économie pour faciliter l’élaboration de modèles. En microéconomie, on suppose que le comportement de l’individu est rationnel:

  • Il est maximisateur : il cherche à maximiser sa satisfaction (ou utilité) et à minimiser ses coûts, compte tenu de ses ressources limitées.
  • Il est cohérent : il a des préférences qu’il peut ordonner. S’il préfère A à B et B à C, alors il préfère A à C. C’est ce qu’on appelle la transitivité.
  • Il est souverain : ses préférences ne dépendent que de lui, elles ne dépendent pas de la société ou de l’histoire.

Lorsqu’il doit faire un choix économique (acheter, produire,…), l’homo œconomicus est donc capable d’ordonner ses préférences et de calculer les avantages et inconvénients de son action. Cette simplification du comportement de l’être humain est à la base de la théorie économique néoclassique ainsi que de la théorie des choix publics.

Source: Clerc, D., & Piriou, J.-P. (2011). Lexique de sciences économiques et sociales (9e éd.). Paris: La Découverte.