Conférence publique-PNRM en France

La journée a été clôturée par une présentation publique et un débat modéré par :

Isabelle Moncada (rts) en présence d’ Isabelle Chevalley, conseillère nationale ; Sébastien Lehmann, Office fédérale de l’environnement; Prof. Jaques Diézi, Faculté de Pharmacologie et toxicologie, UNIL ; Prof. Thierry Buclin, médecin-chef de Pharmacologie clinique, CHUV

Le Plan National sur les Résidus des Médicaments dans l’Eau en France, par Prof. Yves Levi, Faculté de Pharmacie, Université Paris Sud, France.

Cette présentation reprend le pourquoi et le comment de la problématique des résidus médicamenteux. Pourquoi ils posent problème pour la santé et pour l’environnement ? Comment évalue-t-on le risque de leur présence dans les eaux ? Enfin, les objectifs du plan français ainsi que les actions mises en pratique ont été présentés. Il s’agit, par exemple, de l’évaluation du niveau national de contamination, ou du développement de la recherche en écotoxicologie, mais également d’initier des recherches sociologiques pour étudier et mieux comprendre les consommateurs de médicaments.

Durant le débat, la question de la lenteur de la politique suisse a été avancée. Afin que les politiques puissent déposer des motions dans les meilleurs délais, il faut qu’ils aient des dossiers solides avec des informations claires et concrètes pour le faire. Il apparaît également nécessaire d’organiser régulièrement des conférences pour les scientifiques et les décideurs, sur la problématique des micropolluants en général, afin qu’à mesure que la recherche avance les décideurs trouvent également des solutions à ce vaste problème.

 

PNRM_Y.Lévi