Archives de catégorie : Equilibre – Nuithonie (Fribourg)

Piletta Remix

Texte et mise en scène de la compagnie Le Collectif Wow ! / Théâtre Équilibre-Nuithonie / du 6 au 7 octobre 2018 / Plus d’infos

© Anthony Abbeloos

Les critiques :

La magie du son

Par Natacha Gallandat
Piletta Remix est un conte radiophonique pour petits et grands, une histoire racontée en scène, où les effets sonores, créés devant le public, produisent des images mentales qui se substituent à un décor matérialisé… [suite]

 

Éloge du mauvais geste

D’après Olivier Pourriol / Mise en scène de Valéry Cordy / Nuithonie (Fribourg) / du 26 au 28 avril 2018 / Plus d’infos

© Marie-Aurore Dawans

Les critiques :

Les buts de la vie

Par Maxime Hoffmann
Par le commentaire de trois grands moments historiques du football, le spectacle analyse et utilise les mauvais gestes sportifs pour soulever des questions philosophiques primordiales… [suite]

 

Le Bal des voleurs

De Jean Anouilh / Mise en scène Robert Sandoz / Théâtre Nuithonie / du 23 au 24 mars 2017 / Plus d’infos

©Guillaume Perret

Les critiques :

Bas les masques !

Par Alicia Cuche

Dans cette proposition scénique déjantée de la comédie-ballet de Jean Anouilh, des voleurs trompent la confiance de leurs hôtes afin d’obtenir les trésors tant convoités… Mais au fait, au bal des voleurs, qui trompe qui ? Entre apparences, jeux de dupes, intrigues et passions, la vérité ne se révèle qu’à demi-mots… [suite]

 

Histoire d’un merle blanc

D’Alfred de Musset / mise en scène d’Anne Bourgeois / Théâtre Equilibre Nuithonie, Fribourg / du 16 au 19 novembre 2016 / Plus d’infos

©Clémence Cardot

©Clémence Cardot

Les critiques :

Un spectacle de haut vol

Par Céline Conus

Avez-vous déjà vu un merle blanc ? Qu’est-ce que ce drôle d’oiseau peut bien nous apprendre sur nous, notre rapport aux autres, ou plus radicalement sur la finalité de nos vies, nos destinées ? Pour le savoir, courez vous trouver une place dans la volière et laissez-vous conter L’Histoire d’un Merle blanc[suite]

Connais-toi toi-même

Par Alicia Cuche

Avec Histoire d’un merle blanc, une adaptation scénique de la nouvelle d’Alfred de Musset, Anne Bourgeois et Stéphanie Tesson nous amènent à reconsidérer nos propres déceptions dans notre quête identitaire. Car qui ne s’est jamais senti « merle blanc » dans un monde de merles noirs ?… [suite]

 

La Ballade du mouton noir

Par le collectif Opus 89 Collectif / Equilibre-Nuithonie / du 11 au 21 mai 2016 / plus d’infos

©Oups 89 Collectif

©Opus 89 Collectif

Les critiques :

Les Nuithoniens débattent

Par Nadia Hachemi

Quelle est la voie vers un monde meilleur ? Doit-on aller la chercher dans le passé, dépoussiérant le vieux mythe du « bon sauvage » ? Assurément pas, selon Joséphine de Weck et son collectif Opus 89. Le changement c’est ici et maintenant. Dans un spectacle qui suscite tant le rire que la réflexion, toutes les potentialités du dispositif théâtral sont exploitées dans une optique engagée. … [suite]

Collages et utopies

Par Josefa Terriblini

La Ballade du mouton noir, c’est l’exhortation d’une jeunesse qui refuse d’être la « génération de la dépendance ». Un cri unanime, touchant dans sa pureté, décousu dans sa formulation. Ils sont cinq et ils cherchent les Nuithoniens. Ainsi débute l’expérience. Il s’agit bien d’une expérience, puisque les personnages (ou comédiens, la frontière est rapidement éradiquée) se livrent à une quête sur plusieurs niveaux … [suite]

L’Opéra de quat’sous

Mise en scène Joan Mompart / Théâtre Equilibre Nuithonie / du 26 au 27 avril 2016 / plus d’infos

©Carole Parodi

©Carole Parodi

Les critiques :

« Gardez-vous bien de jeter la pierre aux opprimés »

Par Luc Siegenthaler

Mais qui sont au juste les oppresseurs dans L’Opéra de quat’sous ? M. Peachum ? Mackie ? Brown ?… Ou les spectateurs ? Créé en 1928, L’Opéra de quat’sous est toujours aussi éclatant. Souhaitant que le spectateur garde un esprit critique face à ce qu’il voit et qu’il ne se sente pas submergé par les émotions, Brecht multiplie dans ses pièces les effets de distanciation … [suite]

Silencio

De Julien Schmutz et Robert Sandoz / mise en scène Julien Schmutz / par Le Magnifique Théâtre / Equilibre-Nuithonie / du 3 au 14 novembre 2015 / plus d’infos

©Guillaume Perret

©Guillaume Perret

Les critiques :

Les grotesques fantômes du futur

Par Nadia Hachemi

Creuser le passé, déterrer les morts pour comprendre son présent et se projeter vers le futur. Silencio est une pièce hantée, remplie de fantômes dansants. Récit bizarre d’une descendance maudite dans lequel la jouissance de la vie et l’horreur de la mort se superposent dans un spectacle d’une drôlerie macabre et grinçante. Conter. Dire la vie, la mort aussi : tel est le rôle de Silencio, un inquiétant personnage élégamment habillé et coiffé d’un chapeau haut de forme. … [suite]

La voix du silence

Par Chantal Zumwald

Un Français, descendant d’Indiens Kuna et atteint de la maladie de Creutzfeldt-Jakob est hanté par des rêves récurrents. Il décide de partir à la recherche de sa mère décédée, pour un peu de moelle osseuse. Son voyage va l’amener dans le cimetière français de Catoun, dans la forêt panaméenne. Ambiance peu rassurante sur le plateau de Nuithonie : cimetière, crânes, croix, dans une atmosphère brumeuse digne des landes du Devonshire qui rappelle le fameux Chien des Baskerville[suite]

 

Le Noshow

Mise en scène Alexandre Fecteau / Equilibre-Nuithonie/ Du 7 au 10 octobre 2015

©Renaud Philippe ©Cath Langlois

©Renaud Philippe ©Cath Langlois

Les critiques :

Cartes sur table

Par Elisa Picci

Le Noshow, c’est un jeu avec des isoloirs, une billetterie secrète, une bataille de marshmallows et des coups de téléphone en plein spectacle. Mais ce sont aussi des acteurs à l’accent chantant, des conceptions sonores et vidéos originales et surtout une véritable réflexion sur le théâtre et les tristes constats que cela implique. Alexandre Fecteau et ses comédiens issus du collectif Nous sommes ici (fondé en 2008) et de la troupe DuBunker (fondé en 2005) présentent pour la première fois en Suisse Le Noshow, … [suite]

Le théâtre est-il une bataille de marshmallows ?

Par Alice Moraz

Combien est-on prêt à payer spontanément pour un spectacle ? Les subventions financent-elles les artistes ou les spectateurs ? La difficulté de gagner sa vie en faisant du théâtre ou en travaillant dans le monde artistique est-elle une fatalité ? Le NoShow, un non-spectacle québécois spectaculaire, coproduction du Collectif Nous Sommes Ici et du Théâtre DuBunker, aborde tout cela et bien plus encore. Le spectacle s’ouvre sur une Assemblée Générale extraordinaire mais seuls quatre des sept membres prévus sont présents. … [suite]

Constellation*Cendrillon

Conception et mise en scène Laurent Gachoud / Cie de l’Oranger/ les 7 et 8 mai 2015 / Equilibre-Nuithonie / plus d’infos

© Nuithonie

© Nuithonie

Les critiques :

Il était une fois une thérapie

Par Maëlle Andrey

  • Il était une fois une thérapie

    Imposant une thérapie familiale à Cendrillon, la nouvelle création de Laurent Gachoud et de la compagnie de l’Oranger revisite de façon contemporaine le célèbre conte inscrit dans nos mémoire par Perrault, les frères Grimm et Walt Disney. Elle en propose une lecture inédite, luminescente et poétique. « Une inspiration, une expiration. Une inspiration, une expiration ... suite

Cendrillon tu nais, Cendrillon tu resteras

Par Chantal Zumwald

  • Cendrillon tu nais, Cendrillon tu resteras

    Laurent Gachoud, prince-metteur-en-scène-thérapeute-dramaturge et géobiologue revisite, avec Constellation Cendrillon, l’illustre conte issu de la tradition orale napolitaine recueilli par Giambattista Basile au XVIe siècle et adapté ensuite par Perrault et par les frères Grimm. Défiant le temps, l’animateur de blanc vêtu tente de soulager, avec la complicité du spectateur et de Wikipedia, l’âme tourmentée d’une ... suite

 

Les arbres pleurent-ils aussi?

par la Cie Fabienne Berger / du 25 avril au 2 mai 2015 / Equilibre-Nuithonie / plus d’infos / en tournée jusqu’au 8 mai 2015

© Mario del Curto

© Mario del Curto

Les critiques :

Correspondances

Par Nicolas Joray

  • Correspondances

    On peine d’abord à distinguer les éléments qui se balancent, à moins d’un mètre du plateau : il s’agit des têtes des danseuses suspendues par les pieds. Ces chauves-souris humaines tiennent dans leurs mains ce qui semble être des portables, qui les éclairent. À Nuithonie se mêlent et s’emmêlent nature et industrie. Le son des ... suite

La vie secrète des Arbres

Par Chantal Zumwald

  • La vie secrète des Arbres

    Performer et chorégraphe née à Lausanne, Fabienne Berger propose des spectacles issus de son expérience en danse classique et en Modern Jazz, enrichis de techniques orientales et de yoga, qui influencent son rapport au mouvement, introduisant, par exemple, dans son travail, la notion de « transfert de poids ». Elle crée sa propre compagnie en ... suite

 

Röstigraben

d’Antoine Jaccoud et Guy Krneta / mise en scène Nicolas Rossier / du 17 au 19 mars 2015 / Equilibre-Nuithonie / plus d’infos / en tournée jusqu’au 31 mai 2015

rösti 1

© Nuithonie

Les critiques :

Se nourrir de théâtre

Par Maëlle Andrey

  • Se nourrir de théâtre

    Après le succès de sa première saison en 2014, le Midi théâtre ! revient avec un menu alléchant. La recette est simple : trouvez un théâtre attaché à un restaurant, placez-y de bons comédiens et parsemez-y un public réceptif, ajoutez une pointe de convivialité, un brin de comédie, une pincée d’humour. Laissez mijoter. Servez le ... suite

« Vous êtes la mandoline venue de Suisse alémanique pour m’envoûter!»

Par Noémie Desarzens

  • « Vous êtes la mandoline venue de Suisse alémanique pour m’envoûter ! »

    Grüezi mitenand ! Röstigraben propose une expérience théâtrale bilingue – entre Romandie et Suisse alémanique – qui nous confronte avec humour et dérision à nos propres clichés sur nos concitoyens. La formule du théâtre à midi : une expérience étonnante et conviviale. Alors que les gens s’assoient à table, vont commander un verre de vin ... suite

 

Jadis

d’Emmanuel Dorand / mise en scène Hassane Kassi Kouyaté / du 11 au 15 mars 2015 / Equilibre-Nuithonie / plus d’infos

© Nuithonie

© Nuithonie

Les critiques :

Jadis raconte

Par Maëlle Andrey

  • Jadis raconte

    « Jadis c’est qui ? Ben… Jadis, c’est moi. Jadis raconte. Jadis interprète les légendes de la mythologie antique »annonce Emmanuel Dorand, avec sa belle voix de conteur. Jadis c’est un personnage, mais c’est aussi ce merveilleux monologue intimiste, captivant et intemporel qui se joue en ce moment au Théâtre de Nuithonie, à Villars-sur-Glâne. Dans ... suite

 

 

Douze Hommes en Colère

de Réginald Rose / mise en scène Julien Schmutz / Le Magnifique Théâtre / du 5 au 15 novembre 2014 / Nuithonie, Villars-sur-Glâne / plus d’infos / en tournée jusqu’au 13 janvier 2015

Copyright : officiel

Les critiques :

Huis clos

Par Maëlle Andrey

  • Huis clos

    Quel verdict pour cet adolescent accusé du meurtre de son père ? Faut-il lui laisser la vie ? Lui donner la mort ? Son sort tient entre les mains de douze hommes, douze jurés qui confrontent leurs certitudes et leurs doutes, dans une mise en scène d’une grande intensité. Un véritable suspense psychologique sur un ... suite

 

Derborence

D’après le roman de Charles-Ferdinand Ramuz / mise en scène Mathieu Bertholet / les 15 et 16 octobre 2014 / Nuithonie / plus d’infos / en tournée jusqu’au 13 mai 2015

Copyright : Compagnie MuFuThe

Les critiques :

Échos de mots, échos de corps

Par Maëlle Andrey

  • Échos de mots, échos de corps

    Échos qui résonnent, qui butent contre les parois rocheuses des Alpes, qui se répondent. Voix et corps s’assemblent, se dissocient, se multiplient, s’isolent. L’infinie puissance de la nature est évoquée par les mots de Ramuz et le travail scénique de la Compagnie MuFuThe dans cette mise en corps du roman Derborence… Scindés horizontalement en deux, ... suite

Faire vivre le texte, à plusieurs

Par Noémie Desarzens

  • Faire vivre le texte, à plusieurs

    L’entrecroisement et le chevauchement des voix caractérise cette collaboration entre le metteur en scène valaisan Mathieu Bertholet et sa compagnie MuFuThe. Cette adaptation du roman de Ramuz frappe par sa riche et complexe choralité. La lenteur de la parole retranscrit le style de Ramuz, au risque de certaines longueurs. Les comédiens entrent silencieusement un par ... suite