Lorenzaccio

D’Alfred de Musset / mise en scène Catherine Marnas / La Comédie (Genève) / du 10 au 14 novembre 2015 / plus d’infos

©Pierre Grosbois

©Pierre Grosbois

Les critiques :

De la perdition à la révolution

Par Sabrina Roh

Après Lignes de faille, la metteuse en scène Catherine Marnas revient à la Comédie de Genève en s’attaquant à un chef-d’œuvre de la littérature romantique. Avec Lorenzaccio, elle signe une mise en scène qui traduit toute la complexité du héros, tout en renforçant la signification du geste de ce dernier contre une société avilie. Qu’on se le dise franchement, la lecture de Lorenzaccio n’est pas de tout repos. … [suite]

Quand le drame romantique devient politique

Par Lauriane Pointet

Est-il possible de renverser un pouvoir tyrannique pour établir à la place une République ? La question n’est pas propre à l’actualité, puisqu’elle était déjà au cœur de la pièce de Musset. Catherine Marmas en propose une version dépoussiérée et riche en interprétations. Remettre au goût du jour le drame de Musset, voilà l’ambition de Catherine Marnas. … [suite]