Oh les beaux jours

d’après Samuel Beckett / mise en scène Anne Bisang / La Comédie de Genève / du 4 au 22 mars 2014 / plus d’infos

© Carole Parodi

Les critiques :

La joyeuse agonie ou l’inéluctable face-à-face avec la mort

Par Deborah Strebel

  • La joyeuse agonie ou l’inéluctable face-à-face avec la mort

    Tonitruant hymne à la vie, Oh les beaux jours propose un poignant monologue d’une éternelle optimiste s’accrochant de toutes ses forces à la vie, luttant ainsi contre la solitude, le vieillissement et la mort. Au sommet d’un monticule de terre trône Winnie. Ses jambes sont dissimulées à l’intérieur d’une imposante dune comportant à la fois ... suite

Le désert métaphysique de Winnie

Par Laura Pallù

  • Le désert métaphysique de Winnie

    La scène présente Winnie, l’héroïne de la pièce, encastrée jusqu’à la taille dans un mamelon de sable. A ses côtés, elle garde son sac contenant des objets. Derrière elle, caché par la colline de sable, il y a son taciturne mari Willi, lui aussi prisonnier de ce désert métaphysique. Chaque jour, Winnie se réveille à ... suite