Mercedes-Benz W123

texte et mise en scène Marie Fourquet – Cie ad-apte (CH) / du 11 au 16 mars 2014 au Théâtre Arsenic à Lausanne / le 26 avril au Centre Culturel Régional de Delémont / du 30 avril au 17 mai au Théâtre Saint-Gervais à Genève / plus d’infos

© Dorothée Thébert Filliger

Les critiques :

Une Mercedes pour tombeau

Par Cecilia Galindo

  • Une Mercedes pour tombeau

    Le cadavre d’une jeune fille, un père en colère, un frère au comportement suspect et bien sûr un inspecteur : avec sa dernière création à l’Arsenic, Mercedes-Benz W123, Marie Fourquet maîtrise l’assemblage sur scène des ingrédients traditionnels du polar, tout en proposant un regard actuel sur le fait divers. Au fil des témoignages des proches, ... suite

Un transfert ingénieux du polar au théâtre

Par Alice Bottarelli

  • Un transfert ingénieux du polar au théâtre

    Une belle adolescente retrouvée morte dans le coffre de la Mercedes de son père. La veille au soir, Juliette emprunte les clés, fuit sur la route vers le jeune homme qu’elle aime ; à l’aube, la découverte de son corps nu emmêlé dans ses cheveux blonds fait surgir le drame dans sa famille. Un drame ... suite

Qui sommes-nous face au fait divers ?

Par Aitor Gosende

  • Qui sommes-nous face au fait divers ?

    Quand une famille se retrouve projetée dans un fait divers aussi sordide qu’un viol doublé d’un meurtre, que fait-elle ? Marie Fourquet explore ce type de tragédie en mettant en scène ceux qui survivent : parents, frères ou amis. A l’opposé des séries policières comme Les Experts, qui se concentrent sur l’enquête, Mercedes Benz W123 ... suite