Expositions dans l’Anthropole – Dès le 20 septembre 2017

© Alain Kilar

À l’automne 2017, plusieurs expositions se tiendront dans le bâtiment pour mettre en lumière l’histoire et l’architecture de l’Anthropole, ainsi que ses trésors cachés. Le vernissage aura lieu à l’occasion de la cérémonie d’ouverture des cours de la Faculté des lettres le 20 septembre 2017.

1987-2017 : du BFSH2 à l’Anthropole

Edifice emblématique de l’architecture académique suisse du dernier tiers du XXe siècle, l’Anthropole traduit le désir de créer une architecture formelle et fonctionnaliste. De la conception géométrique en losanges à la signalétique nécessaire pour guider les étudiantes et étudiants dans le bâtiment, en passant par le modèle du dortoir universitaire Erdman Hall conçu par l’architecte moderniste Louis Kahn, une exposition portera un regard nouveau sur l’architecture de l’Anthropole.

Une exposition proposée par la Faculté des lettres en collaboration avec la Faculté de théologie et de sciences des religions. Commissaire d’exposition : Patrick Moser. Assistante : Nathalie Annen. A découvrir devant l’auditoire 1031 de l’Anthropole du 20 septembre au 3 novembre 2017 et sur ce site dès 4 novembre 2017.

La collection artistique de l’Anthropole

De nombreuses œuvres d’art se cachent dans l’Anthropole et ses alentours. Des bandes de céramique de Roger Gester à la fontaine extérieure de Pierre Oulevay, en passant par les nombreux moulages égyptiens éparpillés dans les couloirs, la collection artistique de l’Anthropole permet d’aborder les événements clés de l’histoire du bâtiment et de l’Université de Lausanne.

Réalisée sur la base d’un inventaire effectué par Philippe Kaenel, professeur en histoire de l’art contemporain à la Faculté des lettres, et Lorena Ehrbar, assistante-étudiante, une exposition virtuelle sera consacrée à ces différentes œuvres d’art afin de mettre en lumière les trésors cachés de l’Anthropole. A découvrir sur ce site dès le 20 septembre 2017.

A.N.T.

Cette exposition propose une réflexion autour du rapport entre le numérique, la circulation du savoir qu’il engendre et la place qu’occupe l’individu dans ce processus : lorsque les technologies se développent jusqu’à faire partie intégrante de l’ensemble de notre société, quels rapports entretiennent-elles avec la transmission de connaissances ? Que disent-elles de l’individu et quelles peuvent être les réponses de ce dernier face à un processus qui dépasse parfois son entendement ?

Une exposition proposée par Le Cabanon, l’espace d’art contemporain de l’UNIL. A découvrir du 20 septembre au 20 décembre 2017 devant l’auditoire 1129 de l’Anthropole.