Think Tank Theology – « Quelle bigoterie! »

Les étudiants en théologie en marcheLe weekend du 4 au 6 octobre, quatre étudiants de Lausanne se sont rendus au tout premier weekend thématique du Think Tank Theology. Voilà un nom quelque peu impressionnant, et il est peut-être nécessaire de préciser ce qu’est le Think Tank Theology, ou TTT pour les intimes. Il s’agit d’une association nouvellement formée, suite à l’impulsion d’étudiants de Suisse alémanique, ayant pour but d’offrir un espace de réflexion et d’échange réunissant les étudiants de toute la Suisse. L’étudiant en théologie n’étant généralement pas un étudiant comme les autres, par le fait qu’il s’apprête à travailler dans une institution unique en son genre, à savoir l’Eglise, il est également important de penser et de discuter plus en profondeur le lien entre les études et le ministère. Et les Eglises suisses n’étant pas particulièrement fortes, permettre aux futurs ministres de ces multiples églises d’échanger et de nouer des liens ne peut qu’être bénéfique, à tous les niveaux.
Le TTT se concrétise au travers de l’organisation de weekends thématiques, conférences, tables rondes, etc.), et ce weekend du 4 au 6 octobre 2013 fut l’occasion du tout premier weekend, organisé au tour du thème « Quelle bigoterie! », ou « Hier frömmelts! » pour nos amis d’outre-sarine, et qui a eu lieu à Saas-Grund.

Tous autour de la même tableAprès un début calme le vendredi soir, entre apéro, spags bollos et un recueillement, la journée du samedi commençait rapidement avec un double workshop. Le premier était proposé par les Genevois et portait sur les dons de l’Esprit. L’occasion de se plonger dans une exégèse transversale de 1 Co 12-14 et de discuter de la place à donner à de tels textes aujourd’hui dans nos communautés. Dans la pièce d’à côté il s’agissait de discuter des « critères de la prière évangélique ». Il y fut également question de théologie féministe, où chacun a pu se plonger dans une théologie rarement abordée dans nos facultés de Suisse et faire tomber certains préjugés sur cette approche théologique. Workshop sur les dons de l'EspritLe dernier workshop du weekend attaquait quant à lui la question de la place de la spiritualité dans les études de théologie. Bien que les textes étudiés donnèrent du fil à retordre, d’intéressantes pistes de réflexion ont été mises en évidence.
Nous avons choisi de faire l’impasse sur le workshop traitant de l’oecuménisme, les catholiques devant partir avant la fin officielle du weekend pour arriver à Coire à une heure encore décente, nous nous voyions mal parler d’oecuménisme qu’entre protestants.

Car oui, ce weekend fut l’occasion de réunir des étudiants d’horizons multiples, des Romands aussi bien que des Suisses-Allemands, des protestants comme des catholiques, des libéraux et des plus conservateurs, des calvinistes et des barthiens, etc. La langue ne fut pas une barrière pour les échanges, chacun faisant un effort envers l’autre pour que, dans la mesure du possible, tout soit compris de tous.

Après une promenade au Kreuzbund, un dernier recueillement, la trentaine de théologiens sont redescendus dans la vallée avant que chacun reparte chez lui. C’est fatigué, mais tout de même réjouis des échanges et des liens tissés que les Lausannois ont pris la route du retour.

Les participants au TTT

Au passage, deux d’entre nous ont réussi à se faire mettre le grappin dessus – les deux qui vous offrent ce compte-rendu – Elio étant au comité d’organisation du prochain weekend de mars, et Philippe qui se retrouve en charge de mettre en place le site internet du TTT. La date du prochain weekend sera communiquée en temps voulus, par les associations d’étudiants, par l’agenda de ce site-là, et via le site du TTT…quand il sera prêt.

Pour conclure, vous pouvez découvrir en images le TTT avec cette petite vidéo: TTT – Quelle bigoterie!
Et vous pouvez également vous tenir au courant de l’actualité du TTT via la page Facebook.

Pour les étudiants lausannois du TTT,
Philippe Golaz

Photos: © Philippe Golaz