Mon semestre dans la Cité Eternelle

Le Château Saint-Ange, à deux pas de chez moi

Il est difficile de rédiger un article pour résumer mon expérience de 5 mois à Rome à la Facoltà Valdese di Teologia, car même si 5 mois ça peut paraître très court, il peut s’en passer des choses ! Plutôt que de vous faire un compte rendu détaillé de tout ce que j’ai pu y voir, de toutes les rencontres que j’ai pu faire, des moments de joie ou de prise de tête, de ce que j’y ai appris, etc., je préfère vous faire part de l’expérience unique de décentrement qu’est un semestre d’études à l’étranger. Le décentrement, voilà le mot-clé dans lequel tous les aspects de mon séjour en Italie trouvent un écho. Alors oui, Rome est très certainement décentrée géographiquement de l’Europe, surtout par rapport à Lausanne. Mais plus qu’un décentrement géographique, ces 5 mois ont été l’occasion de vivre également un décentrement culturel, intellectuel, spirituel et personnel.
Continuer la lecture

Deux Vaudois chez les Vaudois

Lors d'une retraite à Ecumene, en dehors de la ville.

Lors d’une retraite à Ecumene, en dehors de la ville.

Voilà un peu plus d’un mois que nous sommes revenus de notre séjour d’un semestre à la Facoltà valdese di Teologia de Rome. Ne vous méprenez pas, cette faculté « vaudoise » n’est pas une enclave de notre beau canton de Vaud ; les valdesi, « vaudois » du Piémont, sont, avec les méthodistes et les batistes, les protestants historiques en Italie. Ils ne sont pas très nombreux, mais ils sont présents et ils ont une faculté de théologie pour tout le pays : la Facoltà valdese de Rome.

Chacun de nous avait la volonté de faire un séjour à l’étranger durant nos études, pour des raisons différentes, que nous avons finalement combinées dans ce projet : « faire l’expérience d’une église minoritaire, qui contraste avec le protestantisme vaudois dans lequel je suis plongé depuis petit » pour Sylvain, et « expérimenter une autre manière de faire de la théologie » pour Alice. Et pour les deux, un fort désir de faire un séjour en Italie, ce pays qui nous a toujours attiré car il était synonyme de retour aux racines pour Alice, et d’amour de l’italien pour Sylvain. En plus de cela, c’était l’occasion parfaite pour vivre notre première expérience de vie en commun !

Continuer la lecture