Epilogue 2014

Des grillades dans le jardin de la cure de Lutry

Des grillades dans le jardin de la cure de Lutry

Tout comme les années se suivent sans se ressembler, les événements traditionnels qui rythment la vie des étudiants en théologie se suivent d’année en année, mais sans jamais se ressembler. C’est du moins ce qu’on peut dire de l’Epilogue cuvée 2014 de l’AETh.
Bien que la salle de paroisse de Lutry ait déjà à plusieurs occasions accueilli nos activités, cette année fut différente des autres. Quelques éléments sont restés inchangés, que ce soit par la présence d’étudiants de théologie se répartissant sur les 5 ans que durent ces études, des première année qui sont déjà bien rodés jusqu’à ceux qui s’apprêtent à défendre prochainement leur mémoire. Quelques professeurs et assistants nous ont également fait l’amitié de leur présence comme chaque année. Et comme la dernière fois, quelques courageux ont profité du lac tout proche pour faire quelques brasses dans un Léman agréablement frais. Nous avons également eu le plaisir de voir se joindre à nous quelques étudiants de Sciences des Religions qui ont répondu à l’invitation que nous leur avions adressés.

Pas de moment de grande panique en cuisine, puisque la formule simple et efficace des grillades et repas canadien est celle autour de laquelle tous se sont réunis pour souffler après la session d’examens et accueillir avec délectation l’idée d’un été que nous espérons aussi reposant que possible.

Noémie (théol), Ema (théol) et Anne-Sophie (SR) en pleine discussion

Noémie (théol), Ema (théol) et Anne-Sophie (SR) en pleine discussion

Le fait qu’aucune animation particulière n’ait été prévue cette année n’a pas semblé gêner qui que ce soit. Plus de place était ainsi faite pour les diverses discussions qui n’ont pas manqué de naître entre celles et ceux qui ont appris à se connaître durant l’année par le partage d’une table d’auditoire ou de notes d’un cours quelconque, mais également entre celles et ceux qui faisaient connaissance pour la première fois ce soir-là. (Oui, même dans une faculté aussi petite que la nôtre ce genre de choses arrivent!).
Un effort a été fait à la demande du corps professoral pour que le match du « Mundial » opposant la Suisse à la France soit diffusé. Mais la défaite de la Nati sur un score faisant grincer des dents même les plus insensibles au ballon rond n’a effacé que temporairement quelques sourires et n’a pas réussi à péjorer le plaisir que chacun a eu à cette occasion.

Professeur, assistant ou étudiant, tout le monde était à la même enseigne.

Professeur, assistant ou étudiant, tout le monde était à la même enseigne.

Nous souhaitons donc à toutes et tous les étudiants de la FTSR un excellent été, en espérant que ceux qui ont des examens lors de la session d’août arriveront tout de même à prendre un peu le soleil et à recharger ses batteries en vue de la rentrée de septembre où un nouveau comité de l’AETh se fera le plaisir de vous accueillir et de vous accompagner.

Photos: © Philippe Golaz